Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

ATS_Photo_5.jpgL’allopathie, une école de médecine connue et développée par toutes les nations, a poursuivi son chemin avec ses équipes de recherches puis, renoncé à la quête pour revenir au camp et y construire des temples au dieu qui purge, fait vomir et transpirer, administre l’opium, boit du whisky et autres stimulants. L’allopathie a détruit des milliers de gens, ruiné des nations, établi des bar à whisky, des parties d’opium, des asiles d’aliénés, affamé mères et enfants tout en proclamant bien fort : « venez à moi et je vous donnerai le repos. J’ai de l’opium, de la morphine, et du whisky au tonneau. Je suis le dieu de tout savoir guérisseur, et désire être ainsi reconnu par les peuples et par statut. Je ne désire pas être importuné par l’éclectisme1, l’homéopathie, la Science chrétienne,2 le massage, les mouvements suédois ni l’ostéopathie. Je n’aime pas plus l’ostéopathie que je n’aime le tigre. Elle me déchire et disperse tous mes disciples. Je ne puis la détruire. Elle n’utilise ni opium ni whisky et il est impossible de l’attraper pendant son sommeil. Elle nous égratigne et a égratigné notre pouvoir dans quatre états au cours des douze derniers mois, sans dire où elle frappera encore la prochaine fois. Nous devons nous préparer pour la guerre, j’ai entendu dire par mes éclaireurs qu’une inscription de leur drapeau parle de nous : « Pas de quartiers pour l’allopathie en particulier ni pour aucune école de médecine, en dehors de la chirurgie ; la guerre totale contre les trois quarts de ce qui a été pratiqué jusqu’à ce jour. L’utilisation du scalpel dans tous les cas et pour n’importe quoi doit cesser ; non par une loi statutaire, mais grâce à une meilleure éducation des masses qui leur donnera une meilleure confiance en le pouvoir guérisseur de la nature. »

 

 

Biogène Tiré de The Philosophy and Mechanical Principles of Osteopathy d’A. T. Still, pp 248-268. Editions Osteopathic Enterprise,

Kirksville, Missouri, 1892-1902 – Traduction Pierre Tricot DO MRO (F), Décembre 2000.

 

Ce texte est évidemment à replacer dans son contexte historique, mais tout de même...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :