Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

photo.JPGCe dont le monde a besoin pour ne pas continuer à se déchirer, c'est de consciences qui agissent dans l'indépendance, c'est à dire qui aient trouvé l'unité dans l'interdépendance. Chacun d'entre nous est l'une de ces consciences dès lors qu'il se réunit à un autre dans une éthique relationnelle dont les bases pourraient bien être : s'interdire de se chercher dans l'autre, c'est à dire s'interdire de prendre le pouvoir sur ses relations.

C'est là une définition de la vraie liberté, celle que l'on exerce en y renonçant au profit de la relation d'amour.

Toute relation libre est le lien entre les deux versants de l'univers. La relation peut se différencier de l'interaction précisément parce qu'elle est produite par de vrais actes, de part et d'autre, et ce qui permet de les considérer tels, c'est qu'ils sont de nature éthique.

Extrait de Vivre sans ennemi - André Cognard - éditions Le Relié - ISBN : 2-914-916-44-2