Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

 

temps.jpg

A.T. Still disait :

"Cause et effet sont sans fin. La cause débutant certains cas peut être plus ou moins importante, mais le temps s'ajoute à l'effet jusqu'à ce que l'effet deviennet plus important que la cause, avec à la fin, la mort.

La mort est la fin ou l'addition de tous les effets. Je demande seulement au lecteur de noter attentivement le changement différent et continu dans l'effet comme étant l'élément additionnel s'introduisant dans le conflit et donnant l'ascendant à l'effet."

 

A cette déclaration extraite de A.T. Still, Autobiographie, p 184, Rollin Becker ajoute :

 

"Sur la base de cette compréhension , il n'existe pas de cas "chronique". Il y a uniquement des problèmes "aigus" à différents stades de conséquences combinées, que la blessure se soit produite aujourd'hui, hier ou longtemps auparavant."

La vie en mouvement, p 270.

 

Au total une excellente raison confirmée, pour ne pas se comporter différemment en présence "d'urgences" ou de cas le plus généralement qualifiés de chroniques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :