Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

imgres-1-copie-12.jpeg

 

Il ne me semble pas inutile de revenir sur la fin d'année colorée à la PPL Debré. Plus on y réfléchit et plus cette précipitation d'un député, médecin, très hostile à l'article 75 en 2002, est suspecte.

Tout semble avoir été combiné pour faire en sorte que les composantes du GFIO globalement hostile à la PPL Debré, soient absentes de la réunion du 22 décembre dans un contexte qui aurait pu être plus ou moins culpabilisant pour ces associations. 

A l'heure actuelle, il est encore difficile de savoir avec certitude si les associations présentes ont signé quoi que ce soit à la fin de cette rencontre.

Ce qui semble assez vraisemblable en revanche c'est que certains ostéopathes, ex-dirigeants d'association vouée à l'éthique, promoteurs de campagnes de dénigrement associatif et plus ou moins mêlés à la création d'un réseau bidon d'exclusifs dans lequel il ne serait guère possible de distinguer les professionnels formés en 2660 heures de ceux formés en 4200 heures.

Il ne me semble pas que Monsieur Debré qui veut tant de bien aux ostéopathes ait beaucoup lutté pour l'amélioration du cursus de misère accordé par les décrets de 2007.

Pourquoi tant de hâte ? Parce que la cession parlementaire se termine en février ? Parce que les élections à venir vont peut être changer un peu le paysage parlementaire et l'horizon gouvernemental ?

Décidément, à y regarder Debré, la perspective de cette PPL doit inciter tous les ostéopathes à se pencher sur les conséquences d'une telle loi si elle passait.

Faire confiance à la bonne foi du professeur Debré ou de son assistant parlementaire ? Parce que finalement c'est la dessus que tout repose. Une véritable plaisanterie !

Allez, imaginons un scénario catastrophe : Zebulon est réélu et la majorité actuelle confirmée. Bernard Debré devient ministre de la santé. Qu'en pensez vous ? Il se met au service des ostéopathes en leur conférant un statut spécial d'auxiliaires de santé qualifiés en ostéopathie. Vous me suivez toujours ? Un ordre est créé et pour sa collaboration efficace dans ce "sauvetage des ostéopathes" le ou les co-auteurs de cette PPL sont nommés membres de ce haut Conseil tellement souhaité par certains.

Bon, stop ! Arrêtons-nous là. Et faisons tout ce qui est possible pour que ce très mauvais scénario en reste à l'état de mauvaise plaisanterie et souhaitons que ceux qui jouent avec le feu se brûlent juste assez pour ne plus être tentés d'employer encore cette "dangerous method".*

 

AA

* Dangerous method . Film que je n'ai pas encore vu mais qui promet d'être excellent. Peut-être une incitation pour certains à faire une cure ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

P.P. 13/01/2012 21:40

Si j'observe cette branche ,je me demande ,si cette scie est vraiement nécéssaire ? la branche semble pourrie de l'intérieur???: maintenant plus besoin de dipome d'ostéo pour se déclarer ostéo.Mon
voisin kiné et sa femme viennent de recevoir de l'ARSS, le n°adeli kiné -ostéo qui va bien... Quelques années en thérapie manuelle et dans une école d'étiopathie ,sans passer de diplome ,c'est
sufisant...d'ailleurs, ils demandent 20 € les 10 minutes, et pour avoir fait "péter" 3 vertèbres ,ils considèrent que c'est de l'ostéopathie...Ils sont génés de voir les écoles qui fleurissent dans
la région ne plus autoriser les manips cervicales à leur étudiants...et comme ils sont soutenus par l'ordre des kinés,qui prend de l'importance,tout va bien...ne jettons pas la pierre sur cette
branche si fragile, soutenue par nos ASP, qui vous diront, à nous de montrer ,que nous sommes meilleurs et que l'ordre des kiné n'a que peu de pouvoir...Notre visibilité dans les pages jaunes n'est
pas nécéssaire pour soutenir cette branche, puisque c'est le bouche à oreille qui fait trouver l'adresse des ASP qui mettent un encart publicitaire: "éxiger un membre de l'AFO" ,ses membres ont
tous une vidéo sur l'annuaire...Oui ,un simple coup de vent suffit pour casser cette branche,à moins que nous soyons à même d'écouter l'arbre...A ce propos, la lecture du dernier livre de Didier
VAN CAUWELAERT "Le Journal intime d'un arbre" peut nous éclairer...