Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

Allez, encore de l'info puisée à la source médicale. Cette fois elle nous intéresse plus directement puisqu'elle traite des MEP ou médecins à expertise particulière. En fait, il s'agit de l'Union MEP du SML (Syndicat des Médecins Libéraux).

Au sein du SML, en janvier 2009 est créée l'union MEP. Le SML a décidé de fédérer les Médecins à Expertise particulière (MEP) dans une UNION afin de valoriser leur rôle, de renforcer leur formation continue et d'obtenir une pleine reconnaissance de leur expertise.

Le sigle MEP correspondait auparavant à Médecin à Exercices Particulier dénomination souhaitée par les CAM (Caisses d'Assurance Maladie).

Depuis 2008, tous les nouveaux Docteurs en Médecine ont une spécialité (dont Médecine Générale) et les MG déjà thèsés sont appelés à déposer des demandes pour être qualifiés «Spécialistes en Médecine Générale» auprès de leur CDOM

Les MEP actuels, car thèsés avant 2008, deviennent les seuls médecins non spécialistes !

Le SML demande un statut pour chaque MEP

Les Médecins Généralistes à Expertises Particulières doivent pouvoir accéder au titre de spécialiste en médecine générale.

Les Omnipraticiens à Expertise particulière de pratique exclusive doivent obtenir un statut spécifique, une spécialité d'exercice

Il s'agit donc de faire en sorte que chaque médecin obtienne le statut de spécialiste, le bout du chemin étant l'obtention d'un statut, juridique, administratif, ordinal, spécifique aux médecines à expertises particulières.

 Ces expertises diverses comprennent entre autres : la médecine du sport, l'acupuncture, l'homéopathie, la médecine thermale, la médecine vasculaire, l'auriculothérapie, la nutrition, la médecine environnementale et bien sûr l'ostéopathie bien que le docteur Burel s'il est présenté comme à l'origine "d'ostéos de France" reconnue représentative des ostéopathes par le ministère de la santé en 2003 et transformée en syndicat en janvier 2010, le docteur Burel donc ne se présente qu'en tant que médecin généraliste.

Reconnaissons que le Docteur Burel mets le doigt sur quelques vérités au cours de son interwiew, en particulier concernant le financement de la recherche et de beaucoup de services universitaires par l'industrie, qu'elle soit pharmaceutique, biologique ou de l'imagerie. Ce qui éclaire, ce que tout le monde sait au fond, la main mise de l'industrie sur la médecine et sur le monde de la santé.

Mais le développement des MEP s'il parvient à ses fins ne va évidemment pas dans le sens d'une ostéopathie indépendante et autonome.

C'est là qu'il serait bon de voir toutes les associations professionnelles se rassembler pour tenter, toutes ensemble d'obtenir l'abolition du partage d'un titre qui aura de moins en moins de sens. Mais ça, au train où vont les choses, apparait comme une pure fantasmagorie.

 

AA

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article