Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

maigne-250x300 

Nous venons d’apprendre tardivement le décès de Robert Maigne, survenu le 4 juillet dernier.

Si son nom reste attaché de façon parallèle au développement de l’ostéopathie en France, il convient sans doute pour les plus jeunes de préciser certaines choses.

En effet il fut sans doute directement ou indirectement à l’origine de tous les procès pour exercice illégal de la médecine qui ont occupé les ostéopathes de façon intensive jusqu’en 1997 et de crescendo jusqu’en 2002.

Autant que nous sachions, Robert Maigne ne s’est jamais réclamé de l’ostéopathie dont il ne prenait pas au sérieux la philosophie, voyant en Still un gentil illuminé dont les affirmations trop éloignées du caractère « scientifique » cher à la médecine ne pouvaient trouver grâce auprès d’un esprit cartésien comme le sien. On sait bien que le décalage d’un siècle environ ne pouvait guère faciliter la compréhension d’un langage d’un autre temps, trop souvent ridiculisé par la médecine. Mais il n’est pas nécessaire de revenir sur ces querelles dépassées quand on peut observer que doucement mais sûrement, les détracteurs d’un temps, hésitent de moins en moins a faire leurs les sujets de leurs critiques du passé.

Par contre, si Robert Maigne ne s’est pas revendiqué de l’ostéopathie il s’est sans doute inspiré de certaines techniques ostéopathiques dans l’élaboration et dans le développement de la médecine manuelle dont il restera le principal promoteur en France.

La notion de globalité et d’unité du corps humain ne faisait pas sens dans son approche diagnostique essentiellement basée sur le repérage des zones douloureuses à mettre en correspondance avec tel ou tel segment vertébral. La mobilité corporelle et la qualité tissulaire qui la sous tend n’apparaît que de façon extrêmement secondaire dans son approche comme l’indique l’interwiew  précédée de ces quelques lignes:

 « Robert Maigne est un médecin orthopédiste largement connu pour ses travaux sur la pathologie vertébrale commune : il est entre autre, à l’origine du concept de Dérangement Intervertébral Mineur. Il a participé à la fondation de la Société de Médecine Physique et a contribué au développement de la spécialité de Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle. »

On voit bien à cette lecture toute l'ambiguïté de la création du DIU dit de "médecine manuelle-ostéopathie" dans lequel l'ostéopathie se trouve être une parente vraiment très éloignée.

 Il nous appartient néanmoins de rendre hommage à un homme qui défendit ses convictions durant un demi siècle même si ces convictions sont éloignées des nôtres.

 

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nowar 18/08/2012 21:17

Quoique nous puissions penser de ses réflexions de l'ostéopathie, il fut l'un des éléments du socle de nos combats pour une identité qu'il ne nous reconnaissait pas. Combattant de la "rationnalité
", il n'hésitat pas à faire le grand écart entre la rationalité de la vie et celle (toute relative) de la médecine. Il est des ombres qui éclairent la lumière, de même, il est des hommes dont la
constance à exclure est un moteur de la volonté de vivre. Rendons donc hommage à cet être humain, sans lequel, peut-être, le combat des ostéopathes pour la reconnaissance de l'Ostéopathie n'aurait
peut-être pas permis de vivre ce que nous vivons
De profundis.......

postura 16/08/2012 23:01

Quoi qu'il en soit et en dehors des polémiques, RIP...

Trickster 16/08/2012 23:35



Bien entendu, là où se trouve Robert Maigne, nous avons tous notre place réservée et si par extraordinaire, dans cet endroit, il nous était possible de converser, j'espère que ce serait de façon
très fraternelle.



Fab d'Oléron 16/08/2012 19:33

Espérons que l'énergie du soleil te redonne le plein de courage !

Pour ma part j'ai fait la connaissance de Dr Ségui, ancien chef du Service de Médecine Physique et Réadaptation Fonctionelle dans un hôpital de l'ouest parisien, qui m'a parler de Robert Maigne
comme une référence, et qui m'a dit d'être très vigilant à l'ésotérisme en ostéopathie...
Maintenant, DO +3, je vois que tout est question de limites... L'ostéopathie crânienne ne peux pas être considérée en tant que telle comme ésotérique, maintenant que l'IRM prouve l'existence d'une
compliance de la boite crânienne... Par contre certaines explications antérieures manquent de clarté à mon avis.
La biodynamique (pas en celle des vignes) ne comporte-t-elle pas une part non négligeable d'ésotérisme pour initié ?
Il me semble que tout est question d'honnêteté intellectuelle, et de savoir que les informations données sont des supports aux perceptions à découvrir et en aucun cas des vérités immuables...

J'ai l'occasion de rencontrer Mirabelle (Jeanine Fontaine) pour un stage improvisé qu'elle donne à Oléron. Peut être une belle occasion de savoir ce qu'est vraiment l'ésotérisme, avant qu'elle
rejoigne son futur copain Robert Maigne (qui sait !) ;-)

Karyn 21/01/2016 13:43

Bonjour Fab,

Je me permets de venir vers vous à propos du stage à Oléron que vous citez. Mirabelle donne-t-elle toujours des stages "improvisés" ? Si oui, comment avoir la possibilité d'y participer ? Puis-je la contacter ? D'avance merci de votre réponse. Vous pouvez m'écrire à : karynavoine@yahoo.fr

Trickster 16/08/2012 23:32



Bonjour Fab d'Oléron,


Je ne suis pas tout à fait sûr que tu sois Le fab d'Oléron auquel je suis tenté de penser, mais ce n'est pas grave. Je vois très bien qui est le docteur Segui dont tu parles, sans aucun doute peu
enclin à verser dans l'ésotérisme, sans doute encore moins que moi. Il fait partie de la branche rhumato favorable à Robert Maigne quand une autre branche lui était hostile (ça c'est lui qui le
dit dans l'interwiew).


C'est une évidence que de rappeler un certain flou entourant les premières explications concernant le crâne, mais si je me réfère à mes instruments quotidiens, ils se passent de la garantie de
l'explication pour se contenter du résultat tangible de la pratique.


Je n'ai pas goûté à la byodynamique et plus le temps passe, moins je le regrette. Je suis plus tenté maintenant de goûter des vins élevés en biodynamie. Mais comme tu le dis très justement, dans
ce domaine tout est affaire d'honnêteté intellectuelle, ce qui me fait dire qu'après l'anatomie, la matière la plus importante dans l'enseignement de l'ostéopathie reste l'éthique. Et toc !


A propos de ta rencontre avec Jeanine Fontaine, Madame Mirabelle, il faut se rappeler de l'éthymologie de mirabelle : mirabelle c'est la merveille. Ne t'attends surtout pas à des explications
rationnelles. Fais et ressens, ça suffit amplement.



Jean-Louis 16/08/2012 17:56

Ah ! je t'y prends encore : tu ne lis même pas (ou plus ?) la page d'accueil du Site de l'Ostéopathie... et cela date du 4 juillet 2012 ! mon cher Alain

Trickster 16/08/2012 18:31



Oui jean Louis, je plaide coupable.


J'ai traversé une période d'assez grande désaffection sans raison très évidente, fatigue sans doute débouchant sur un peu de paresse, laquelle, quand elle tente de prendre le pouvoir, est assez
difficile à combattre. Il semblerait qu'elle me lâche un peu la bride, alors je vais peut-être réussir à m'en défaire.


D'autant que les vacances aidant, le courage va, je l'espère, reprendre de l'ascendant. A bientôt donc.