Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

Ce n'est pas la première fois que les enfants de Still publie au rang d'article un commentaire d'un de leurs lecteurs habitués.

Une occasion de saluer notre ami Nowar qui, comme son nom semble l'indiquer, est un garçon pacifique mais ne manquant pas pour autant de cartouches même s'il va puiser au passage dans les réserves du diable boiteux. Ce dernier ne se préoccupait peut-être pas beaucoup des dégâts collatéraux inhérents à une situation de conflit, ce qui nous semble, les temps changent heureusement, une extrémité à éviter dans toute la mesure du possible. Mais le pourra-t-on ? Ça n'en prend pas le chemin.

Voici donc le commentaire de Nowar à l'article "Résistance". Qu'il en soit remercié.

AA

imgres-copie-33.jpegQui veut tuer son chien l'accuse de la rage! Ah ce bon vieux temps ou nous hantions les prétoires devient maintenant le thème actuel. Résistance, oui, nous l'avons fait, le D.O. rond, nous les charlatans du temps jadis.

Mais, sans aller si loin, rappelons nous, en 2007, de ceux qui se félicitaient de cette règlementation si ardemment attendue. Emettre des doutes, ou pire encore, dénoncer ce texte ostéopathicide suffisait à être l'objet de quolibets. Résistance, ou étais-tu?
Les mêmes voies s'élèvent, condamnant la prolifération ostéopathique, espérant la myxomatose qui réduira enfin la peste que trop d'entre nous ont souhaité.
Et maintenant, que faire? vilipender? hurler avec les loups?
"Il n'est guère de problème que l'absence de solution ne finisse par résoudre" (Talleyrand)
Les cocus se compteront, tandis que les spéculateurs sur la mort programmée de l'ostéopathie se frotteront les mains.
Mais il reste ces formations, dont nous sommes tous issus qui historiquement ont fondé l'ostéopathie française dont nous sommes si fiers, qui sont en train d'être noyés dans la perte d'avenir des ostéopathes.
Gardons les rènes, dans la tiédeur de nos cabinets, et guidons ceux qui, comme nous, croient à leur avenir dans l'ostéopathie. Il y aura du sang, de la sueur et des larmes, mais l'ostéopathie vivra encore, animée de l'esprit de Drew et de ceux qui ont marché dans ses pas.
Ne condamnons pas l'avenir de l'ostéopathie, mais assurons le, assumons le à travers une exigence de formation, en refusant tout soutien aux "formations ministérielles", en soutenant ceux qui sont engagés dans une formation de qualité.
Elevons le niveau, loin de la médiocrité que sous tendent les textes et l'avenir nous tend les bras.
Enfants, cachez vos rouges tabliers.......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nowar 28/04/2012 18:46

Merci Alain pour cet honneur dont je serai fier de me passer (si l'ostéopathie allait bien!!)

P.P. 24/04/2012 22:40

Merci Nowar