Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

 

 

Comme je l'ai laissé entendre un peu plus tôt, je viens d'animer un stage, avec un réel plaisir, dans le cadre de l'organisation de la FCOP. Le titre n'en était pas spécialement tapageur puisqu'il annonçait simplement la notion d'une approche tissulaire de l'ostéopathie et ne prétendant à rien d'autre, je dois avouer que par rapport à tout ce qui est proposé à droite, à gauche ou "éventuellement au centre", ça pouvait apparaître plutôt banal et pas particulièrement attractif. Unknown-copie-3.jpeg J'imaginais même que c'était un peu trop simple pour intéresser beaucoup, un auditoire de professionnels, même jeunes.

Et bien à mon grand étonnement, j'ai été cruellement (et en même temps délicieusement) démenti, car même s'ils n'étaient pas tous très jeunes, ils l'étaient de cœur, incontestablement.

Il y a longtemps que je n'avais rencontré un groupe aussi unanimement intéressé, attentif et désireux de travailler à contacter et approfondir une approche, que je considère comme emprunte d'une grande simplicité, sans doute inhabituelle, mais semblant en tout cas répondre à une forme d'attente.

Ce qui me fait dire que ce qui est simple n'est pas nécessairement un handicap et c'est tant mieux.

Je tenais à rendre compte de cette fraîcheur qui ne court pas les rues et qui est bien réconfortante par les temps qui courent.

Dig on.

Le propre de l'ostéopathe étant de creuser et de creuser encore (Textes fondateurs de l'ostéopathie dans le champ crânien - Sully 2002, page 33), il faut dire bien fort que lorsqu'on rencontre des gens qui sont prêts à le faire avec enthousiasme, on ne peut que s'en réjouir et les en remercier.

 

Alain Andrieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article