Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

narcisse-sarcelles-copie-1.jpg

Narcisse 

Coucou nous revoilà !

Comme un certain nombre d'entre vous ont pu le constater, nous n'avions rien à dire et nous nous sommes tûs.

Rien que de très normal, du moins de notre point de vue.

Mais il se trouve que le contenu de l'actualité, et un certain temps libre inhérent aux vacances, nous font céder à la tentation de faire quelques commentaires sur différentes informations circulant (mais pas forcément pour tout le monde), ou ayant circulé récemment sur le net.

La première est celle émanant du COE (Collège Ostéopathique Européen) adressée à certains de ceux qui en ont été diplômés pour leur annoncer qu'ils seront désormais considérés comme les seuls bons ostéopathes, les seuls vrais ostéopathes, les "ostéopathes One". Et oui, il va bientôt circuler des "ostéopathes One"! Ça ne vous tente pas ?

C'était autrefois un argument comparable que faisaient circuler certains membres du Registre des Ostéopathes de France qui laissant entendre à qui voulait bien les écouter que les ostéopathes non-membres du ROF étaient nécessairement mauvais, donc à éviter, il fallait vite adhérer au Registre pour "devenir bon". Le changement de qualité s'obtenant sans doute instantanément dès la cotisation versée.

La mégalomanie de quelques responsables de l'enseignement de l'ostéopathie est connue de tous et en particulier de ceux qui, les ayant fréquentés de plus ou moins près, disposent d'un minimum de sens de l'observation.

Mais il faut bien reconnaître que celui qui préside aux destinées du COE apparaît sur ce plan sans égal. Et même s'il ne signe pas le texte qui suit, il  suffit de le lire pour s'en convaincre.

              2013-07-29 16-42 page no. #0 copie

Le texte est signé par Patrick Juan, directeur financier du COE. Faut-il y voir un signe ?

 Ou bien doit-on déceler dans ce texte débordant de bonnes intentions pour la protection des patients et la sauvegarde de l'ostéopathie une simple manifestation de philantropie et d'éthique ? Car c'est bien comme ça qu'il se présente.

Aller plus loin dans le commentaire serait peut-être prendre le risque de mettre un pied dans la diffamation mais connaissant bien l'émetteur, nous avons notre conviction profonde. Quant à la démarche, elle n'est assurément pas faite pour rapprocher les ostéopathes.

Mais nous sommes bien persuadés que jamais, au grand jamais, cela n'a été une préoccupation du "sus-dit".

Procès d'intention ? Faites-vous une opinion par vous même.

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PP 29/09/2013 22:52

Je suis bien embêté, moi qui suis considéré par certains patients comme le meilleur ostéopathe du monde,heu je voulais plutôt dire de la galaxie ;0)

Nowar 27/08/2013 15:00

Moi je suis heureux d'être dans l'annuaire de ma concierge. J'y suis le seul, the onliest

Trickster 27/08/2013 18:13



Moi j'aime la version sensuelle, de boucheuuuu à oreille...



thierry 31/07/2013 19:17

Avant-hier, un annuaire par ASP,
hier, un annuaire par forum ou réseau,
demain un annuaire par groupe d'écoles ou école (seul gage de qualité professionnelle ! )...
Après demain, après toutes ces mégalomanies de l'expertise, il y aura tellement d'annuaires que le patient y perdra son latin.

Comme d'habitude quoi.

Trickster 31/07/2013 20:02



Peut-être qu'au fond, l'important c'est que chaque ostéopathe parvienne à démontrer qu'il est meilleur que tous les autres. Un annuaire par ostéopathe !


AA



seb 31/07/2013 18:23

Bonjour.
Depuis quand le COE, est la première clinique d'Europe ?

Trickster 31/07/2013 18:48



Sans doute depuis que son directeur en a décidé ainsi. On fait de la promotion ou on en fait pas. Quand c'est ONE tout est ONE sans ça à quoi bon être ONE ?



Thierry 29/07/2013 19:29

Bonjour,
Pour ma part, impossible de lire le document....
cordialement.

Trickster 29/07/2013 19:46



Bonjour, 


il y a manifestement un problème technique. Ce qui semble confirmer que ce texte n'a pas envie d'être lu par tout le monde. Nous essayons d'y remédier


AA