Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

images-2Paris, le jeudi 24 avril 2014 - "Comme nous l'avons relevé à plusieurs reprises, les mesures qui permettront au gouvernement de réaliser 10 milliards d'économies sur les dépenses de l'Assurance maladie entre 2015 et 2017 ne sont pas encore connues précisément. La poursuite des baisses des prix des médicaments semble cependant inéluctable. Or, dans un récent communiqué de presse, le syndicat des entreprises du médicament (Leem) alerte le Premier ministre sur les conséquences de cette politique de maîtrise des dépenses de santé suivie depuis trois ans « qui fait supporter aux médicaments plus de la moitié des efforts d'économie alors qu'ils ne représentent que 15 % des dépenses d'Assurance maladie (contre 50 % pour l'hôpital). ».

«Concilier les enjeux de réduction des déficits et de contribution des entreprises du médicament au retour à la croissance du pays est devenu quasi impossible du fait du recours massif aux baisses de prix.»

Ci-dessus, deux extraits des commentaires faits par le LEEM à l'issue des mesures retenues par Marisol Touraine consistant à baisser le prix des médicaments pour réaliser des économies de santé.  

Par ailleurs, la semaine dite européenne de la vaccination que certains mauvais esprits ont baptisé "la foire à la vaccination et aux jambons" et qui se tient du 22 au 26 avril, avec pour thème, comme l'an dernier, "la mise à jour des vaccins". La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine présentera le nouveau calendrier vaccinal qui devrait encore être simplifié, indique Le Quotidien du Médecin. De nombreuses actions sont prévues dans toute la France: jeux, quizz, projections de films, expositions, stands, conférences, animations et séances de vaccination gratuites, ajoute Le Parisien.

Il semble que la simplification du calendrier vaccinal consiste principalement en une diminution du nombre des injections et rappels vaccinaux. En particulier chez le nourrisson, pour lequel la primovaccination se fait avec une injection en moins : deux doses de vaccin espacées de 2 mois au lieu de trois doses et un rappel. 

Encore un manque à gagner considérable pour l'industrie du médicament ! Mais cela veut-il dire que la vaccination était surdosée auparavant ou qu'elle devient inefficace maintenant ? Et Douste ne peut plus rien nous dire à ce sujet expert qu'il est devenu en matière d'ostéopathie.

Qu'on l'aime ou qu'on ne leem pas, le monde de la santé est décidément bien complexe.

 

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nowar 16/05/2014 10:58

Cette " négligence" qui sauve pourtant l'immunité de l'humanité en humanisant l'immunisé naturellement

Nowar 26/04/2014 17:45

L'empoisonnement vaccinal n'est pas terminé puisque les vaccins recommandés sont Xvalents, à savoir plus toxiques que les monovalents, et surtout beaucoup plus chers ,donc plus rentables.
Le chœur des pleureuses, qui ferme de plus en plus de sites en France, n'a donc pas fini de se faire entendre!
Nowar

Trickster 15/05/2014 19:19



Certains tentent une attaque par la rougeole qui " les parents n'étaient pas si négligents" devrait être éradiquée tout comme l'égoïsme dans le monde.