Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

tabac.s.nb.pngNon ça n'est pas un nouveau bistro, c'est juste pour dire le succès d'estime du SNOF après son communiqué dit de "la médiocrité triomphante". J'aurai du dire : le "triomphe de la médiocrité" a fait un tabac. C'est une sacré trouvaille quand même, côté communication ils sont forts. Ça pourrait presque venir de l'Elysée.

Et puis vous avez tous compris que c'est le législateur qui a reçu une gifle et qu'il devrait être fâché. Le SNOF lui, n'a rien reçu à part les "félicitations unanimes" de tous les ostéopathes pour une action aussi éclatante. Mais le SNOF est modeste, ce n'est pas le genre à se vanter et il se fait plutôt du souci pour ce pauvre législateur.

Peut-être y-a-t-il moyen de déposer un recours devant le Conseil d'Etat pour maltraitance de législateur, avec quelques milliers d'euros d'indemnités à la clef. Bob Dalton est sûrement en mesure de trouver un truc à exploiter. A suivre.

imgres-copie-5

La question que je me pose en premier lieu c'est : quelle va être l'attitude du SNOF le 18 février devant les autres participants?

Profil bas ? Ou fanfaron furieux qu'on ait osé "traiter si mal le législateur" ? 

J'ai de la peine à imaginer qu'il choisisse le profil bas et l'attitude contrite du mea culpa. Ce n'est pas le genre.

Je vois plutôt un large et ample mouvement de dégagement de toutes responsabilités et la mise en accusations des "autres", dont les médiocres en particulier. Ah oui, ceux là, les médiocres, faut pas les rater. Ils sont toujours là quand on ne les attend pas. Toujours à vous mettre des bâtons dans les roues.

Pourtant, je crois qu'il ne sera pas possible pour le SNOF de participer à une réunion productive sans passer par le temps, obligé, de la reconnaissance d'une ânerie de première grandeur, de la part de ses promoteurs. Sans ma bonne éducation, c'est sans doute un autre mot qui serait sorti. Tant l'adresse à F.Fillon que le recours au Conseil d'Etat constitue chacune une connerie. Ah là c'est sorti, je ne me suis pas méfié et plaf ! Tant pis je crois qu'il fallait le dire.

Hors cette reconnaissance, un peu difficile à formuler je le concède, il ne peut y avoir de place pour la confiance. Et sans confiance, je vois mal comment une telle réunion pourrait servir à quoi que ce soit pour l'avenir.

Quoi ? J'ai encore parlé du SNOF ? Oui, mais le SNOF, il aime bien ça qu'on parle de lui. Peut être pas comme ça, mais bon, je ne vais quand même pas déformer la vérité juste pour faire plaisir au SNOF.

Allez, la prochaine fois, c'est promis, je vous parle d'autre chose.

 

AA

Commenter cet article

Thierry 14/02/2011 07:55


Un profil bas ?
"Pourquoi" faire ?

Le SNOF pourra toujours compter sur son maillage des ROF et autres pour maintenir sa garde haute à hue et à dia, non seulement lors cette réunion mais également lors d'actions juridiques à
venir.

Alors pourquoi se priver d'être aussi présent dans le POF ?

Et puis, deux résultats positifs sur huit engagés, c'est tout de même un excellent résultat.....pour le porte monnaie de Sancho Pança et de son Rucio !!

Ajouté au camouflet reçu par l'UNEO, nous allons finir par démarrer de plus en plus loin, un retour vers le futur sans aucun doute !!


Trickster 19/02/2011 14:26



Tu voulais dire Sang chaud pensa ? Mais avec sang froid pour les honoraires !