Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

politique-1545.JPG

Concernant les rythmes scolaires, nous ne nous sentons pas vraiment compétents. Encore que...

En faisant appel à ce bon vieux bon sens, peut-être est-il possible de voir surgir quelques idées. 

Mais à propos du bon sens (autrefois pistonné par Descartes) il semble qu'il n'a plus vraiment droit de cité dans quelque domaine que ce soit, y compris dans les postures infligées aux enfants dont un exemple nous est donné ci-dessus dans le cadre scolaire.

Cette photo couvrant la première page du Journal de Saint Germain le plus récent, s'attache à l'actualité en évoquant la question des rythmes scolaires qui, comme on le sait, fait débat actuellement.

Mais elle nous montre également un autre aspect des éventuelles réformes à proposer dans le cadre de l'éducation nationale pour faire en sorte que les positions de travail, plutôt surprenantes, adoptées par les enfants de cette classe, pour autant qu'elles soient durables, disparaissent de toute les écoles de France et de Navarre.

C'est probablement une aubaine pour les kinésithérapeutes, Mézièristes ou pas, et autres ostéopathes mais c'est aussi à coup sûr une catastrophe pour le développement de la colonne vertébrale de ces enfants.

D'accord il y a sûrement des choses encore plus graves.

Mais considérons déjà que la position assise à l'occidentale est une catastrophe pour le dos. Vous me direz qu'elle contribue largement à remplir nos consultations. Sait-on bien que les lombalgies n'ont commencé à apparaître au Japon qu'à partir du moment ou celui-ci, devenant "moderne", a abandonné le "seisa" traditionnel au profit des chaises et autres fauteuils occidentaux.Unknown-copie-2.jpeg

Mais qu'on se rassure nous n'allons pas préconiser le seisa pour tous au sein des écoles primaires et secondaires. Peut-être allons nous regretter simplement ces vieux pupitres qui présentaient au moins l'avantage que le plan de travail soit incliné procurant ainsi un plus grand confort sur le plan visuel et n'obligeait pas, par ailleurs, les enfants à se projeter sur la table avec un dos totalement arrondi.

Mais en fait, ne faudrait-il pas commencer par rendre au corps la place qu'il mérite en instruisant les enfants jeunes sur l'importance que son bon fonctionnement présente pour leur santé et leur développement. Evidement il faudra commencer par les maîtres et là, je ne vous parle pas de la réforme !

Le temps passant, on verrait les visites chez les médecins et les professionnels de santé diminuer de façon notable, la consommation de médicaments chuter comme le Niagara ! Non mais vous imaginez ça ? Ah, rien que d'y penser ...

Mais allez, que tous ceux chez qui ce "très mince délire" a pu éveiller l'ombre d'un frisson d'inquiétude se rassurent, ça n'est pas près de se faire. 

Et pourtant c'est possible.

 

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

picokoa 13/03/2013 22:09

Remarque intéressante lorsque je discute avec l'instit de mon Deuz qui se bat avec lui pour le faire "s'asseoir" sur une chaise.... Mon loustic préfère de loin y être à genoux.... plus ou moins en
Seisa sans le savoir en fait.
Sauf que....
Ben sauf que s'il n'obtempère pas, il sera "hors code" et va se faire harceler toute sa scolarité par des enseignants "soucieux de son dos"; le comble...
Donc mon zoulou déjà "hors normes" sur d'autres plans... je lui conseille d'intégrer cette norme-là... au moins.
(ceci étant, à la décharge de notre école, pupitres et chaises de taille adaptée aux enfants, et face au tableau...)

Trickster 09/04/2013 18:26



J'ai comme l'impression que les "hors normes" vont se multipliant. Si ça pouvait amener les "in normes" ou du moins les responsables des "normes" à se poser des questions sur la validité de leurs
choix ça pourrait finir par être utile, mais à en croire l'actualité, il semble qu'il y ait des choses "plus importantes"!



Nowar 06/03/2013 23:35

Saine réflexion,ami, mais n.est-ce pas préparer notre avenir que soutenir cette usine à dysfonctions posturales?

pp 06/03/2013 14:59

Le propos est bien intéressant, au moment où ma fille adolescente rebelle "au système", souhaite quitter le collège ,pour une option sport étude équitation, pour son entrée au lycée l'année
prochaine...La place donnée au corps dans nos écoles est réduite à peau de chagrin...On parle du dos ,mais le reste ne suit pas forcément...On fait le constat que la souplesse de nos générations
futures n'est guère au rendez-vous...Mais aussi ,force est de constater ,que je me fait "pluvieux" avec le temps...