Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

fleur-sap.jpg
Le 20 mars, c'était l'arrivée du printemps, une excellente nouvelle ! Le 21 mars c'était la dégelée, sans doute liée au printemps, ça semble somme toute normal. Comment ça le dégel ? Ah on dit le dégel plutôt, oui peut-être, mais là, je ne sais pas pourquoi, c'est plutôt dégelée qui me vient à l'esprit. Mauvais esprit ? Oui, j'avoue, un peu mauvais esprit.
Le 22 mars Roselyne reste en poste, sans doute un peu soulagée. Il faut dire que ses négociations avec les laboratoires ne devaient pas tenter grand monde. 48 millions d'euros de dédommagement pour l'annulation de 50 millions de doses de vaccins inutiles ; aussi inutiles que 38 millions de doses restantes inutilisées, s'il est vrai que 6 millions aient été employées, chiffre qui, selon certaines mauvaises langues, devrait être ramenés à 2,5 millions. Au total, en comptant tous les frais annexes, un peu plus d'un milliard d'euros de dépenses. Pour pas grand chose. Elle affirme ne pas être liée à un "gourou des labos" aux parlementaires taquins qui avaient évoqué cette hypothèse.
Bernard Debré, de plus loin, peut observer la situation à présent. Sans doute pas pressé non plus d'affronter la grogne de ses confrères médecins vis à vis de Madame Bachelot. Affaire à suivre. Mais curieusement, il est souvent interrogé ces derniers jours. Peut-être parce qu'il s'est beaucoup investi, au cours des dernières semaines, dans toutes sortes de manifestations liées de près ou de loin aux élections régionales. Consulté régulièrement, il répond incontinent (pardon), sur toutes sortes de sujets. Par contre, ses "twitts" n'évoquent plus, pour le moment, le soutien de sa proposition de loi par ses amis députés, sans doute très satisfaits d'apprendre que leurs 4x4 vont pouvoir "respirer" à nouveau grâce au renoncement déguisé à la taxe carbone. 
On aurait pu penser que le guide suprême fut tenter de se rapprocher de l'humus,  en raison de la dégelée, et sans renoncer aux talonnettes, las pour l'humus, la libération des 4x4 entre autres, ne va guère dans ce sens. A l'entendre, la taxe carbone était aussi importante que la suppression de la peine de mort. Espérons que la tentation d'abroger la dite suppression de la peine de mort ne vienne pas le harceler comme un moyen potentiel de regagner quelques voix perdues du côté de ceux qui l'a soutiennent encore. Un peu gros dites vous ? Oui c'est sûr, mais la noblesse de la politique étant ce qu'elle est, et les élections étant ce qu'elles sont, ne venez pas s'il vous plait, embrouiller le débat.
Et l'ostéopathie dans tout ça ? Et bien, peut être qu'en revenant aux tables non électriques on pourrait économiser un peu pour rattrapper la perte due au renoncement à la taxe carbone. Idiot ? Oui, je suis d'accord.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article