Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

images.jpgSi nous avions pu réagir un peu plus vite nous l'aurions fait, sidérés que nous fûmes, à l'annonce par Novétude santé de la nomination à la présidence de son Conseil Scientifique de l'inénarrable docteur Philippe Douste Blazy. Cette nouvelle a circulé récemment, mais quelques problèmes d'intendance nous ont empêché de publier une réaction. La voici donc, un peu refroidie et plus ou moins blazy.

On se disait que cet illustre personnage avait à peu près disparu de la scène politique où pourtant, compte tenu du niveau actuel de ce milieu, il aurait encore largement sa place, ce pourfendeur de l'hépatite B qui n'hésita pas à poursuivre nos bébés jusque dans leur berceau pour s'assurer de leur vaccination. Ce scandale préfigurant ce qui a failli se reproduire avec le fameux virus H1N1 pour lequel Roselyne bachelot, cette grande journaliste, n'hésita pas, elle, à acheter 90 millions de doses de vaccin.

Donc, ce formidable ministre de la vaccination (le premier) se retrouve à la présidence d'un Conseil scientifique qui va décider, entre autres de l'avenir de la formation de futurs ostéopathes.

On ne peut douter que concernant l'ostéopathie, il connait la question à fond et que l'avenir de tous ces jeunes étudiants va être assuré, enfin ceux qui vont avoir la chance de faire partie de ces écoles d'ostéopathie où il y a de moins en moins d'ostéopathes comme responsables d'enseignement. 

La carrière de ce Monsieur montre bien à quel point il était passionné par la médecine, alors l'ostéopathie vous pensez ! Il devient, comme le texte rapporté plus bas (en italique) le met en avant, le garant d'un engagement dans une démarche pédagogique qualitative !

Nous ne sommes pas au Danemark, c'est vrai, mais ne trouvez vous pas néanmoins qu'il y a quelque chose de vraiment pourri dans ce royaume ?

Publicité de Novétude santé

 

osteopathie.pngLe Conseil Scientifique est le garant de l’engagement de Novetude Santé dans une démarche pédagogique qualitative.

Il est force de propositions, et ses missions se concentrent  autour de trois thèmes :
-  La définition des grandes orientations des cursus et contenus pédagogiques dispensés dans les Ecoles,
-  La proposition de thèmes de recherche, par exemple dans le domaine de l’ostéopathie,
-  La préconisation de nouveaux thèmes de formation à dispenser dans les Ecoles de Novetude Santé, dans le domaine de la formation continue en particulier.

 Philippe Douste-Blazy

Diplômé en 1983 de la faculté de médecine de Toulouse, Philippe Douste-Blazy démarre une carrière de cardiologue et devient en 1988 professeur de médecine à la faculté des Sciences de Toulouse, en épidémiologie, économie de la santé et prévention.

Philippe Douste-Blazy préside, depuis 2007, l’organisation internationale Unitaid et, depuis 2008, est Conseiller Spécial du Secrétaire Général de l’ONU en charge des financements innovants pour le développement. 

Par ailleurs, toujours proche de sa formation initiale, Philippe Douste-Blazy est Maître de Conférence à l’Université Paris VII où il donne des cours de Santé Publique aux étudiants de Première Année de Médecine.

Le Conseil Scientifique est le garant de l’engagement de Novetude Santé dans une démarche pédagogique qualitative.

Il est force de propositions, et ses missions se concentrent  autour de trois thèmes :
-  La définition des grandes orientations des cursus et contenus pédagogiques dispensés dans les Ecoles,
-  La proposition de thèmes de recherche, par exemple dans le domaine de l’ostéopathie,
-  La préconisation de nouveaux thèmes de formation à dispenser dans les Ecoles de Novetude Santé, dans le domaine de la formation continue en particulier.

 

Il faudrait tout de même que les étudiants ou leurs parents se renseignent bien sur ce que cachent plus ou moins habilement les enseignements d'ostéopathie en particulier concernant les motivations des promoteurs. Il est vrai aussi que malheureusement, la vocation n'est sans doute pas le moteur essentiel des inscriptions en 1ère année.

D'ailleurs, ça baisse sensiblement semble-t-il. Peut-être qu'un petit parfum de tromperie commence à se répandre.

 

  AA

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nowar 15/04/2014 10:31

Dans son manifeste pour l'ostéopathie, A.T. Still précise que l'ostéopathe est opposé aux vaccins.
Quelques années et plusieurs millions de morts plus tard, l'assemblage de la carpe et du lapin ne semble pas choquer une société gavée d'OGM, et de pseudothérapies géniques.
L'écologie de l'être humain dont l'ostéopathie est le porte drapeau, parait incompatible certes avec le support de ce sire (triste mais pas d'abeille).
Toutefois l'observation montre que "l'enseignement de l'ostéopathie" n'est pas le métier essentiel de ce groupe qui est positionné en leader sur le marché des prépas de tous poil et surtout des
concours d'internat.
Mais que fait l'enseignement de l'ostéopathie dans cette galère?
L'avenir nous permettra d'y répondre. les ostéopathes deviendront-ils une espèce protégée?
Nowar

Trickster 15/05/2014 19:34



S'ils continuent à rapporter de l'oseille, peut-être. Du temps où l'on cherchait les moyens d'obtenir une réglementation on nous opposait régulièrement : "mais qu'est-ce que vous rapportez ? Et à
qui ?


Nous avons peut-être la réponse.



PP 14/04/2014 10:10

Il n'y a pas de douste, certains ont les dents biens longues pour croquer dans ce bon gâteau, mais est-il infecté ? face à ces dérives, allons nous devenir complètement Blasy ?Quel est le remède?
il faudrait peut-être un bon vaccin pour nous sauver de ce virus contagieux, mais sa contamination est déjà bien avancée...notre immunité est-elle suffisante pour déclencher une crise d'élimination
?