Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

Flute-hamelin-2.jpeg

 

Il semble qu'une large partie de la représentation professionnelle ait pris la mesure de la "partition" jouée par Monsieur Debré concernant sa soit disant nouvelle proposition de loi, en tout cas c'est ce que semble montrer la déclaration du GFIO (Groupement Français d'Intérêt professionnel des Ostéopathes) qui trouve à cette musique une forte coloration de leurre hypnotique comme nous l'avions nous mêmes éprouvé avec les enfants de Still.. Cette unanimité, indispensable pour la survie de la profession, est réconfortante à la veille de la rentrée et l'on ne peut qu'espérer une opinion équivalente de la part de la fédération et/ou du SFDO.

A l'heure actuelle, le seul commentaire qui ait été fait déclarait le 27 juillet dernier :

"Cette nouvelle version, rédigée de même sans concertation, ne tient que partiellement compte de l’analyse qui avait été faite de la première mouture, et des propositions qui en étaient ressorties. Il semble dès à présent indispensable et urgent de rencontrer à nouveau Monsieur Bernard Debré. En effet, le texte reste résolument médico-centré et n’apporte aucune amélioration notable par rapport au précédent,  si ce n’est l’évocation d’une création de diplômes nationaux pour l’ostéopathie et la chiropractie.

Une analyse plus détaillée sera effectué de ce texte à la rentrée"..

 

Il n'y avait à l'évidence aucune approbation béate.

La Fédération semble s'être dotée de nouveaux statuts dont l'analyse doit être faite pour comprendre ce qui pourrait encore éloigner ses membres de tous les autres professionnels. Nous voulons croire que toutes les différences restent susceptibles d'être gommées afin que la profession, dans son ensemble, puisse bénéficier dans un délai relativement court d'une véritable unité sinon dans les statuts, au moins dans la volonté.

De cette unité sur le fond, nous ne pouvons pas véritablement douter.

 

AA

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seb 17/08/2011 20:12


Bonsoir
Le soucis sera de savoir effectivement, quelle sera la position de nos associations.

Le SFDO, demande une discussion avec Mr Debré, le SNOF indique déjà qu'il s'y refuse.

Je suis de l'avis de Thierry, et il me semble plus judicieux de s'asseoir autour d'une table, plutôt que de refuser le dialogue, ce qui risque de nous amener encore à subir les choses et non à en
être acteur.


Thierry 17/08/2011 15:17


Personnellement, si vous le permettez, je ne suis pas de votre avis tout en étant représentatif que de moi-même.
Il faut bien entendu éplucher ce PPL version 2, rester sur ses gardes puis lire entre le lignes pour peu que cela soit possible.
On peut effectivement se demander comment et pourquoi ce projet a été rendu "publique" avant l'heure du dépôt ?
Dire que le "joueur" de pipeau en est partie prenante et/ou à l'origine, je ne sais mais il semble apparaître que c'est le SFDO qui en est le premier émetteur sur le net et non ce monsieur ?
Ceci étant, ce n'est pas très important, ce qui l'est c'est que Monsieur le Député revient à la charge avec insistance.
Aussi, excepté le fait de saisir personnellement son député, quelle sera notre réaction et nos possibilités si ce ce PPL venait à être déposé ?
Comme pour le précédent, il est vraisemblable que les 50 signatures soient réunies.
Vu les dégâts que nos représentants ou "forces vives" ont su générer depuis quelques années, ne vaut-il pas mieux rencontrer Monsieur Debré, se mettre autour d'une table et voir s'il n'y a pas
possibilité d'affiner ce PPL dans le bon sens commun.

En effet, que se passerait-il si nous boudions les discussions et que ce PLL2 passe en force sans la concertation avec les ostéopathes exclusifs ?
Il y a des éléments à corriger et/ou à préciser, mais je pense que cela peut être une bonne base de réglementation de l'Ostéopathie, pour peu que l'on sache convaincre.

Pour moi, il serait faux de croire que nous pourrions tirer entièrement la couverture à soi dans le contexte du POF actuel....et malheureusement le temps ne joue pas obligatoirement en notre
faveur.


Trickster 17/08/2011 18:04



Le "joueur de pipeau", qui en l'occurrence est le substitut du joueur de flûte de Hammeln, est à mon sens au premier chef Bernard Debré.


Je ne crois pas beaucoup au sérieux du miroir aux alouettes que constitue le master ou le doctorat.


Par contre il est clair que l'article 75 passe à la trappe dans les deux propositions et que la composition du futur haut comité représente en l'état un grand risque pour un exercice serein de
l'ostéopathie.


Rien n'empêche de rencontrer Monsieur Debré par ailleurs pour lui faire part de la déception des professionnels d'une part pour l'absence de concertation, d'autre part la menace faite à l'article
75 seule garantie à ce jour de notre exercice en première intention.


Mais bien sûr je peux me tromper moi aussi.



Jean-Louis 17/08/2011 13:07


Ce projet qui n'est pas encore officiel(non déposé sur le bureau de l'Assemblée) a été adressé par son auteur, M. le Professeur Debré, Député de la Nation, à l'ensemble des députés UMP de façon à
ce que ces derniers signent son projet...

D'où l'importance d'adresser au député de sa circonscription, d'autant plus s'il est UMP ou appartient à la majorité présidentielle, une lettre dont le modèle type se trouve sur le site de l'UFOF,
pour convaincre son "député" de l'inanité de ce projet...


Trickster 17/08/2011 17:52



C'est bien ce que j'ai l'intention de faire.