Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

 

      Unknown-copie-1.jpeg

Et bien non, nous n'avons pas regardé l'émission consacrée à l'ostéopathie sur la 5. Pas synchro d'une part et d'autre part, pas envie de risquer de s'énerver comme cela a pu se produire dans le passé pour des raisons similaires.

Et nous avons néanmoins le front de risquer des commentaires construits sur une sorte d'intime conviction et sur les quelques commentaires de patients qui se sont laissés tenter par l'émission. 

Autant dire tout de suite que rien n'a changé pour eux dans la vision de l'ostéopathie qu'ils connaissent, qu'ils ont trouvé odieux certain médecin présent et manifestement parronaïaque comme tend à le confirmer le site déplorable dont il est l'auteur, par ailleurs probablement intéressant sur le plan psychologique voire psychopathologique. 

Voilà, ça c'est dit.

Un autre aspect étant celui de la formation inégale dans sa qualité et de la multiplicité des écoles qui sont encore dans une phase où elles rapportent, bonnes ou mauvaises, de substanciels bénéfices à leurs responsables.

Ça on le sait aussi, de même que l'on sait également à qui nous le devons.

Allez une petite devinette : un petit homme assez rond qui va vous dire une chose : c'est que pour lui la seule chose intéressante c'est la perspective des élections présidentielles de 2017. Vous avez trouvé ? Non ? Alors dernier indice : les enfants de Still l'ont mis en scène en combinaison de Superman en avril 2011. Toujours pas ? Bon ce n'est pas grave.

Pour justifier le titre enfin, j'ai cru comprendre que l'ostéopathie dont il a été question, même si les confrères présents en ont assurément une vision plus large, s'est trouvée réduite à une mécanique articulaire assez simpliste.

Cela me fait dire que dans ce genre de circonstances, la parole des ostéopathes n'est pas libre, trop attentive qu'elle est à rester dans un domaine où les adversaires, même si de toutes façons ils n'y comprennent pas grand chose, ne puissent pas en plus, taxer l'ostéopathie d'ésotérisme. 

Déjà qu'elle n'est pas démontrée scientifiquement dans un champ d'action où la médecine a tout de même quelques prétentions par ailleurs puisque des médecins disposent du titre d'ostéopathe.

N'étant plus à une contradiction près, certains de nos opposants génétiquement modifiés, semblent définitivement dans l'impossibilité d'ouvrir, voire d'entr'ouvrir un espace dédié à la remise en question. Ça c'est de la science !

 

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian DEBARD 02/10/2012 14:50

Etre actif dans l'inaction,ceux et celles qui ont pour habitude de travailler par la vitalite en donnant des points d'appui structurels ce reconnaitront.Je lis actuellemment un bouquin de Thierry
Janssen;"la solution interieure";il faut a l'"evidence s'unir,pour parler et montrer ensemble.Dans ce livre l'auteur parle d'une universite americaine des medecines alternatives et
complementaires,il faut rever a plusieurs que ce genre de possibilite s'ouvre a nous en France.Dans le genre litteraire n'oublions pas le bouquin de Lionelle ISSARTEL "l'osteopathie exactement"
dont je conseille l'achat a des patients curieux.
Fin de la revue de presse,a bientot
Un enfant de Still

Trickster 02/10/2012 15:11



Thierry Janssen est assurément une bonne lecture et sa démarche personnelle est très séduisante. Quant à la réalisation d'une sorte d'université des médecines naturelles en France, on peut rêver
effectivement. Il faudrait un ou des généreux mécènes et des participants qui n'aient comme première préoccupation de rentabiliser l'affaire. Compte tenu du mode de fonctionnement de nombre
d'acteurs potentiels, je ne suis pas sûr que ce soit pour tout de suite.


AA



Luc THOBY 01/10/2012 06:21

Bonjour,

parler clair , écrire de façon claire.

L 'ironie a ses limites et noie parfois et souvent la clarté de nos échanges.

Parler, communiquer via un média n' est pas chose aisée.

Entre nous, ostéopathes, la simplicité et la cohérence de nos propos est de mise.

A la télévision et à la radio, on est dans la communication; se faire comprendre des autres nécessitent parfois d' être réducteur et de savoir à quel public on s' adresse ( traductore traditore est
).

Dans mon cabinet, je suis parfois gêné d' expliquer à mon patient mon diagnostic et le traitement proposé et j' essaie de me mettre à son niveau pour être intelligible. Je suis gêné car je sais que
je vais être réducteur.

On pourrait développer tous ces concepts : clarté, conscience, partager l' information,écouter, entendre, se comprendre, bonne volonté.

j 'ai regardé l' émission.Je ne me retrouve qu' incomplètement dans les propos de Philippe Sterlingot. Aurais-je mieux ? J' en doute.

En 2002, j' ai été interrogé en direct sur une radio nationale après le vote de la loi, et je me suis rendu compte ( je le savais déjà en partie )de la difficulté de l' exercice de ce style de
communication.

Restons unis, remettons-nous en question, soyons critiques, mais de façon positive, l' Ostéopathie mérite cet effort.

Confraternellement.

Luc.

Trickster 01/10/2012 14:03



Bonjour,


Si ironie il y avait, elle ne visait pas "le pauvre" participant ostéopathe dont j'ignorais d'ailleurs l'identité au moment où j'ai écrit ces quelques lignes. Je suis tout à fait d'accord pour
dire que cet exercice en milieu hostile est difficile. Difficile de prendre le contrepied d'affirmations qui, pour être fausses n'en sont pas moins celles qui, sous forme d'images d'Epinal, sont
tout de même les plus répandues. Encore une fois, je n'ai pas assisté à l'émission et je n'ai construit mon interprétation qu'à partir de ce que les expériences passées de ce genre de
circonstances m'ont appris.


Que ressort-il de ce type d'émissions ? Les gens que l'ostéopathie a convaincu restent convaincus et s'irritent de voir la mauvaise fois affichées par certains interlocuteurs. Ceux qui ne savent
pas n'en apprennent pas plus et les moins curieux peuvent accorder crédit aux plus gros mensonges proférer par le crétin de service. Lorsqu'on va sur son site on est édifié. Ceux qui se laissent
convaincre, c'est qu'il n'y a rien a en espérer. Mais au bout du compte les médias apprécient les bagarres car c'est ça qui, malheureusement, semble faire monter l'audimat.


Quant à la nécessité de s'unir contre vents et marées, ça fait un certain temps qiue je le proclame, jusqu'à une certaine lassitude.


AA


 



Nowar 30/09/2012 22:42

De l'image donnée à l'image perçue, de la parole dite aux mots entendu, d'un mot d'un seul chacun peut créer le bonheur ou engendrer le malheur. Mais les ostéopathes, en silence, s'interrogent sur
leur définition. Attention, il va y avoir une rubrique dans le DSMIV!!!!

Christian DEBARD 30/09/2012 18:57

Bonjour,
Premiere pour moi c'est le premier commentaire que j'ecris sur un blog.La valeur de l'exemple;je m'efforce de presenter a mes patients la posture,la passion,d'exercer le metier d'osteopathe;je
crois sincerement que l'information du public passe essentiellement par l'exercice de notre art.
En effet,et comme a chaque fois qu'une emission televisee aborde l'osteopathie,je ne reconnais pas mon metier.
Un enfant de Still.

Trickster 01/10/2012 14:09



J'aime beaucoup ce commentaire empreint du plus profond bon sens. Que seraient les ostéopathes s'il n'y avait pas les patients pour leur donner leur raison d'être ? Rien, Strictement rien.


Quant aux émissions télévisées, pffffie...



Stéphane Berthet 27/09/2012 22:34

C'est quoi un ostéopathe ?