Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

Dans quel guêpier me suis-je fourré en substituant ostéopatia à mélancolia sous les ailes de cette souris chauve passant devant un corps céleste indéterminé.

D'abord, mélancolia ou bile noire ou atrabile, l'une des quatre humeurs en toile de fond de la médecine hippocratique :

le sang : venant du cœur (caractère jovial, chaleureux

la pituite : rattachée au cerveau (caractère lymphatique)

la bile jaune : venant du foie (caractère anxieux)

l'atrabile : venant de la rate (caractère mélancolique).

La mélancolie n'est pas éloignée de notre quotidien lorsqu'on s'interroge sur l'avenir de l'ostéopathie, mais l'idée saugrenue d'avoir fait porter l'ostéopathie par cette créature volante, est d'avantage liée à la richesse symbolique de cette gravure dont l'analyse semble avoir occupé beaucoup de gens et n'est pas pour autant achevée même s'il est clair que Dürer ne pourra jamais donner son assentiment à une interprétation quelle qu'elle soit.

L'ange assis, visage plutôt féminin, mais corps à la charpente masculine nous invite à nous pencher sur les conditions de la pratique ostéopathique. De l'intuition, puisée dans le féminin et ces attributs alaires à l'arrière du corps, et de la force pour donner appui à l'information. Du compas à la main, je retiens surtout la position de la tête de ce compas pratiquement située au centre de l'ensemble, comme pour rappeler à quel point cette notion de centre est inséparable de la qualité de notre pratique. La recherche de son propre centre est au nombre des éléments, si on veut bien les voir, qui font de notre activité une démarche initiatique. Se centrer est aussi l'attitude indispensable pour utiliser les clés suspendues à la ceinture de ce même ange, clés destinées à ouvrir les portes verrouillées de ceux qui nous proposent leur problématique.
Les yeux de l'ange sont tournés vers la droite, plutôt vers le haut : "comment cela serait-il" si l'ostéopathie occupait bien cette place que lui confère les ailes de la chauve souris ? Faut-il attendre comme le sablier nous y invite ? De la patience encore et encore.
La justice saura-t-elle faire entendre l'équilibre que suggère aussi la balance ? Le putto raconte-t-il que la croissance est à venir ? Sans doute l'échelle veut-elle nous dire qu'il y a encore bien des degrés à gravir. On le sait.
Quant au polyèdre qui figure la matière, ne présente-t-il pas une étrange parenté avec l'icosaèdron qui participe au plus intime de notre matière vivante ? Bien des questions soulevées par ces symboles sans la réponse pour laquelle chacun d'entre nous doit s'employer : faire durer l'ostéopathie.
AA
Pour bien voir cette melancolia de Dürer dans les meilleures conditions, il existe une édition de chez Taschen à un prix défiant toute concurrence.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article