Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

imgres-4-copie-2.jpeg

 

Voilà, ce mot est sorti hier et nous comptons faire campagne pour son entrée au dictionnaire dès que possible. 

Nous sommes sûrs que chacun peut le comprendre spontanément sans faire appel à des connaissances approfondies en étymologie.

Ce mot est venu en pensant aux ostéopathes et plus particulièrement à certains d'entre eux qui semblent avoir encore et toujours un besoin de reconnaissance gigantaclysmique. Il n'y a pas de jugement péjoratif dans cette qualification, car parmi les dits ostéopathes, il y en a que nous aimons bien, il y a tout au plus un peu d'étonnement pour un tel acharnement.

La reconnaissance était le mot que l'on associait à l'ostéopathie "autrefois", disons il y a trente ans en gros, jusqu'à ce qu'on réalise qu'en fait l'ostéopathie, déjà reconnue par ses utilisateurs, avait surtout besoin de réglementation.

Il semblerait que cette tendance se soit renforcée (le besoin de réglementation). La reconnaissance est là sans aucun doute mais la réglementation laisse plutôt à désirer qui laisse fabriquer des diplômés à tire larigot, parce que les écoles se multiplient et du coup se vendent maintenant comme les affaires commerciales qu'elles n'ont jamais cessé d'être. Plus personne ne peut douter à présent de cette réalité à l'exception de quelques très rares cas qui constituent, en quelque sorte, des "cas d'écoles".

Ne commençons pas à médire, car les exemples sont un peu trop faciles. 

Mais pour revenir à ces ostéopathes qui sont toujours dans ce besoin de reconnaissance, et pas forcément dans le besoin, il n'y a sans doute pas, quant à ce comportement, de différence significative avec les autres corporations.

Cette préoccupation est bien humaine. C'est ainsi.

Bon allez, pensons à quelque chose d'agréable, les vacances par exemple, qui ne sauraient tarder à se montrer chez les enfants de Still se préparant à partir en colonies avec peut-être, parmi les résolutions, une production plus régulière et plus abondante que lors des semaines précédentes marquées d'une certaine lassitude.

L'actualité en principe assez calme offrira l'occasion de se pencher sur d'autres sujets.

Le soleil, mais oui, se prêtera au farniente et n'empêchera pas pour autant le quihon du matin, juste avant le bain et le petit déjeuner ou alors dans l'ordre inverse, c'est à voir. Et puis au fil des idées papillonnantes, peut être quelques lignes de la part des enfants de Still. 

Enfin tout ça promet d'être GIGANTACLYSMIQUE ...

 

AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article