Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Trickster

Si vous n'avez pas lu le droit de réponse de Pierre Tricot sur le site de l'ostéopathie, alors faites le et vous comprendrez pourquoi, hélas, médecine manuelle rime trop souvent avec malhonnêteté intellectuelle. On ne peut sans doute pas généraliser cette affirmation à l'ensemble de la corporation, mais ceux qui se montrent, qui communiquent, et qui en ont besoin, sont généralement de cet acabit. Cet article, auquel Pierre Tricot n'a pas pu faire autrement que répondre, est extrait de la Revue de Médecine Manuelle Ostéopathie n° 29 - Décembre 2009. Bien que son auteur, le professeur Hamonet, ait la prétention de faire œuvre d'anthropologie, - même qu'elle est qualifiée de nouvelle ! -, ce qui est encore "plus important", cet article est abondamment parsemé d'erreurs et d'allusions malveillantes. Parmi les arguments utilisés habituellement pour détruire l'œuvre de Still, il y a évidemment la référence à l'époque ancienne, mise en opposition avec les connaissances actuelles. Il y a aussi  la preuve évidente que le professeur Hamonet n'a pas lu les textes de références ; ou alors tellement vite, qu'il n'en a pas retenu grand chose. Sur ce plan, on peut faire confiance à Pierre Tricot pour repérer toutes les inexactitudes ou mensonges de ce texte, car il connait particulièrement bien la question.
De toutes façons, je suis quant à moi persuadé, que l'opinion de ce Monsieur était faite avant la lecture. Le processus est simple. Condescendant, on s'affiche, - non je n'ai rien dit d'autre - , on fait semblant de connaître le sujet, on  s'habille de surcroit du costume de l'anthropologue, pour faire sérieux et informé, dans le genre, - vous pensez bien qu'on connaît tout ça depuis longtemps - et à l'arrivée, on débite les âneries dont on a besoin pour récupérer ce mot, tellement porteur, qu'est l'ostéopathie. Rappelons nous que ces gens là étaient encore, il n'y a pas si longtemps, les ostéothérapeutes, ces "croisés" dont l'activité principale était de poursuivre  tous "les illégaux", sous la bannière du docteur Jean Louis Garcia.
Ainsi en témoignent,  quelques extraits de compte rendu d'AG du SNMOF de l'année 1993, dont vous trouverez la reproduction en bas de page. Curieusement, le SNMOF, Syndicat National des Médecins ostéothérapeutes de France, est resté SNMOF pour signifier, ça c'est le discret petit changement : Syndicat National des Médecins Ostéopathes de France. C'est un tour de passe passe qui laisse entendre que ostéopathe c'est mieux que ostéothérapeute même si c'est Still, "un illuminé" qui en est à l'origine. Malhonnêteté intellectuelle, je vous dis. Mais quand des gens sont capables de ce genre de manipulation (là c'en est une vraie de vraie), qu'en est-il de l'éthique pratiquée par ces mêmes personnes ? Peut-être après tout qu'il n'en ont pas besoin. C'est embarrassant l'éthique, ça limite les possibilités de manipulation justement et, dans ce domaine, vous imaginez facilement le problème. 
Tiens, une anecdote que certains connaissent sûrement. Il y a de ça environ trois ans, l'UFOF avait décidé de présenter au Medec une conférence intitulée : "La spécificité ostéopathique". Ticket gagnant ! Le matin même sous la pression des bonnes âmes du SNMOF et de l'ordre, la conférence était interdite et par conséquent annulée. L'année d'après, une conférence organisée par le SNMOF était présentée sous le titre : "L'ostéopathie, une spécificité médicale". Cela ne s'invente pas.
Pourtant Robert Maigne, comme je l'ai signalé précédemment, fait une différence entre médecine manuelle et ostéopathie. Il a cette honnêteté. Mais le passage du film dans lequel apparaît cette distinction sera-t-il édité ? Rien n'est moins sûr, car il se pourrait qu'un tel passage puisse être considéré comme "contre-productif" dans la poursuite du phagocytage de l'ostéopathie par ceux qui furent ses plus farouches détracteurs.
Mais l'amour propre ne le reste jamais bien longtemps n'est-ce pas ?
                                                                                                                           AA



SNMOF 1
lutte illégauxpoursuites
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article